Lors du Festival International CHOPIN200 à l’occasion du bicentenaire du grand compositeur Frederyk Chopin en Roumanie, organisé par le Centre d’Excellence de l’Université Nationale de Musique de Bucarest, en collaboration avec l’Institut Polonais de Roumanie, a été présenté au public de Bucarest, lors de la première audition, le concert pour 3 pianos signé du compositeur Adrian Leonard Mociulschi sous le titre « Hommage à Chopin ». Comme élément unique, le compositeur roumain a pris la scène de l’Université nationale de musique, jouant l’un des 3 claviers.
Adrian Leonard Mociulschi (né en 1973), lauréat à Pékin avec le Trophée de l’Himalaya (1995) et à Valence avec le Premier Prix (2000), apporte au Festival International CHOPIN200 un moment artistique dédié au dialogue interculturel et à la tolérance, concrétisant un hommage au grand compositeur européen et universel, à travers la musique sans frontières. Le compositeur a déclaré pour TVR que

« Nous assistons à un événement à double signification. D’une part l’Année internationale de Frédéric Chopin, selon l’UNESCO, mais aussi l’Année internationale de la jeunesse. Il ne faut pas oublier que Frédéric Chopin, après tout, était un représentant de la jeune femme. générations de compositeurs au cours des quatre décennies au cours desquelles il a vécu et composé une œuvre immortelle, et peut-être plus que cela, Chopin, appartenant à deux spiritualités, la spiritualité française, la spiritualité polonaise et peut-être faut-il dire, La spiritualité européenne est un modèle de dialogue interculturel. «